Trop gros pour être nourri

Publié le 1 octobre 2017
Les grandes entreprises agricoles sont devenues trop grandes pour nourrir l'humanité de manière durable, trop grandes pour opérer dans des conditions équitables et trop grandes pour conduire les innovations dont nous avons besoin. Les mégafusions


Les entreprises agroalimentaires dominantes sont devenues trop grandes pour nourrir l'humanité de manière durable, trop grandes pour opérer dans des conditions équitables avec les autres acteurs du système alimentaire, et trop grandes pour conduire les types d'innovation dont nous avons besoin. 

Les mégafusions donnent lieu à une consolidation sans précédent dans les secteurs des semences, de l'agrochimie, des engrais, de la génétique animale et des machines agricoles, tout en créant des acteurs de plus en plus importants dans les secteurs de la transformation et de la vente au détail. 

Ce rapport identifie les huit impacts principaux des niveaux élevés et en augmentation rapide de concentration des entreprises dans les systèmes alimentaires :

Pour contrecarrer ces tendances, IPES-Food recommande une une approche multidimensionnelle axée sur la revitalisation de la concurrence et la promotion de systèmes alimentaires durables et équitables:

En fin de compte, pour permettre à une plus grande diversité et à des pratiques alternatives de s'épanouir, il faut un soutien politique plus fort - pour développer des politiques alimentaires intégrées et s'éloigner progressivement des systèmes alimentaires industriels et des entreprises et chaînes d'approvisionnement fortement consolidées sur lesquelles ils reposent.